Préparation des fichiers graphiques

Format de fichiers, spécifications et contraintes techniques, vous trouverez ci-dessous toutes les informations pour réaliser un fichier de gravure et découpe laser exploitable.

Format de fichiers exploitables

Différents formats de fichiers sont utilisables par la machine laser. La découpe laser nécessite des fichiers graphiques vectoriels alors que la gravure laser peut être réalisée à partir d’images en Haute Définition.

Découpe : .svg .ai .pdf .dxf
Gravure : .svg .ai .pdf .jpg .bmp .png

Si le fichier comporte les deux procédés (gravure et découpe), il faut obligatoirement du format vectoriel. Certains fichiers .dxf présentent des incompatibilités avec le logiciel de pilotage de la machine laser. Utilisez toujours des images de haute qualité pour la gravure. Si l’image est pixellisée, le rendu en sera dégradé.
Vos fichiers doivent être réalisés sur un seul calque afin de bien être interprétés par notre logiciel et à l’échelle 1/1.

Logiciels de création graphique

Plusieurs logiciels permettent de réaliser du dessin vectoriel parmi lesquels AutoCAD, Illustrator et CorelDRAW pour les solutions payantes et la solution open-source Inskcape (gratuit).

Réglages de base de votre fichier numérique

720 x 420 mm sont les dimensions maximales de la zone de travail de notre machine. Si vous avez de nombreuses pièces de petites dimensions à réaliser, répartissez-les sur la zone de travail pour optimiser la production.

Toujours travailler en mode RVB (ou RGB en anglais). Notre machine laser ne prend pas en compte les fichiers au format CMJN. Certaines couleurs seront toutefois à privilégier pour la gravure et découpe laser.

Pour une gravure de qualité, vos fichiers doivent avoir une résolution de 500 DPI.

Spécifications pour la gravure

La préparation des fichiers graphiques vectoriel pour la gravure laser nécessite l’utilisation de couleurs spécifiques à la palette RVB ci-contre. En règle générale, il faut utiliser un aplat noir 100% (00|00|00 ou #000000) pour la gravure laser.

La gravure en niveau de gris est possible et apporte un rendu intéressant pour certaines réalisations. La puissance du laser est alors pondérée en fonction du niveau de gris

La gravure de fichier vectoriel donnera le meilleur résultat car il n’est pas sujet au phénomène de pixelisation que l’on rencontre dans les images matricielles (jpg, bmp…).

Il est toutefois possible de graver une image matricielle mais il est nécessaire d’avoir une qualité d’image élevée pour avoir une bonne définition de gravure.

Spécifications pour la découpe

La préparation des fichiers graphiques pour la découpe laser doit être exclusivement vectorielle. Un vecteur correspond à une trajectoire de la tête laser. Nous pouvons utiliser les mêmes codes couleurs que pour la gravure mais il est préférable d’utiliser en standard un rouge 100% (255|00|00 ou #FF0000) pour tous les vecteurs associés à la découpe.

La largeur du vecteur doit être inférieure ou égale à 0,1 mm (soit 0.25 pt) pour que la machine laser interprète parfaitement le vecteur comme une trajectoire à réaliser. L’utilisation d’autres couleurs (bleu 100% – #0000FF ou vert 100% – #00FF00) servira si vous souhaitez une chronologie dans l’ordre de découpe. Cela peut être utile pour des pièces qui présentent des découpes intérieures et extérieures. La chronologie suivra l’ordre des couleurs de la palette RVB ci-dessus (par exemple rouge, puis bleu et enfin vert).

Remarques pour la découpe

La précision de la machine laser permet de réaliser des usinages de grande qualité. Néanmoins, si vous souhaitez obtenir des cotes exactes pour vos pièces, il faut tenir compte du kerf (ou largeur de découpe) que laisse le faisceau laser suite à son passage. Ce kerf dépend du matériau et de son épaisseur. Si vous souhaitez réaliser des pièces qui nécessitent une très haute précision (de l’ordre de 0.1 mm) il faudra réaliser des essais préalables et un prototypage.

Il est important de ne pas réaliser deux découpes trop proches l’une de l’autre. Celle-ci dépend du matériau, de son épaisseur et de sa fragilité. Une règle de base est de ne pas rapprocher deux lignes de découpe à une distance inférieure ou égale à l’épaisseur du matériau.

Pour réaliser des pochoirs

Pour la réalisation de pochoirs, il est important de prendre une police de caractères adaptée à cet usage. Ces polices sont de type « Stencil ». Elles évitent que les caractères tel que le A, B, D, O, P, Q, R, ne perdent l’intérieur de leur lettre lors de la découpe du pochoir. Vous pouvez aussi adapter des polices « classiques » en incluant des « pattes » pour le maintien de la partie intérieure.

Tout cela vous paraît compliqué?

Faites appel à Craft & Co pour la réalisation de vos fichiers numériques
Contactez-nous